Comment vont nos commerçants Villejuifois ?

Je suis tombé par terre,  c’est la faute à Voltaire,

Le nez dans le ruisseau, c’est la faute à Rousseau…

Les commerçants et les petites et moyennes entreprises, la crise sévissant encore, ont de grandes difficultés dans toute la France et partout dans le monde.

 

A Villejuif les commerçants, PME, PMI sont, en plus de cette crise mondiale, malmenés joyeusement par l’actuelle majorité municipale.

- Suppression au mois d’août à l’issue de travaux inutiles sauf pour ceux qui ont récupéré de la monnaie sonnante et trébuchante en faisant et en faisant faire ces travaux débiles, la municipalité a autorisé la suppression de 10 places de parking en centre ville et ceci malgré les nombreuses demandes des commerçants de centre ville d’améliorer le stationnement.

- Travaux de voiries dans plusieurs endroits de la ville où se trouvent des entreprises : changement de sens de circulation, ralentisseurs posés à des endroits où des camions livraient, …

Les exemples sont nombreux de ces interventions semblant sans queue ni tête avec la complicité de la majorité PCF-PS, qui répond avec ébahissement à toutes les questions des entreprises concernés par ces empêchement de travailler : ils ne comprennent pas, ne sont pas au courant, tombent des nues !

 

Alors, incompétence, duplicité ou stupidité ?

C’est pire que cela !

 

Posons-nous la question : à qui profite le crime ?

Lorsque qu’une municipalité souhaite ainsi faire mourir ses commerçants de proximité et ses petites entreprises, n’est-il pas question ici de récupérer à moindre coût des locaux désertés par des entreprises qui font faillite…pourtant lorsque l’on a des projets immobiliers les promoteurs immobiliers ont parfaitement les moyens d’indemniser les entreprises dont ils récupèrent les locaux…certes, mais d’aucuns préfèrent sûrement récupérer eux-mêmes ces indemnisations plutôt que de les verser à ceux à qui elles reviennent : les entreprises qui perdent tout si elles ne réussissent pas à récupérer ce pourquoi elles ont travaillés dur toute leur vie.

 

Commerçants, artisans, petites entreprises, si nous voulons survivre nous n’avons pas le choix, il faut que le PCF et le PS qui sont moitié/moitié à la tête de NOTRE Ville partent et le seul candidat capable de nous sauver de la faillite programmée par la municipalité actuelle est Jean François HAREL qui a compris depuis longtemps l’enjeu d’une ville vivante avec des entreprises de proximité.

 

Aujourd’hui de nombreux commerçants et artisans ont compris ce qui se tramait et s’ils restent dans l’ombre c’est uniquement parce qu’ils savent que dès qu’ils se seront manifestés ils seront en but aux attaques des militants du PCF et de leurs sbires (boycott organisé, agression, etc...). Les commerçants et PME comptent sur la population sinon demain Villejuif sera une ville béton-dortoirs sans commerçants de proximité.

 

 

Gisèle C.

Écrire commentaire

Commentaires: 0