Quelle politique en faveur de nos enfants à Villejuif ?

  • Renforcer et diversifier les modes d’accueil des jeunes enfants avec un partenariat publics-privé ou une régie municipale aux plages horaires plus étendues (ex : 6h30 à 22h30)
  • Reprendre la concertation des rythmes scolaires (pause méridienne, accueil du soir et du matin) avec les habitants et les enseignants,

 

  • Créer une véritable transversalité des enseignements et des temps périscolaire. Coordonner les enseignements avec les activités périscolaires pour davantage de cohérence et permettre ainsi un meilleur épanouissement des enfants à l’école.

 

  • Mettre en place des formations pour le personnel chargé d’accueillir les enfants sur le temps périscolaire,

 

  • Favoriser l’éducation à la citoyenneté en organisant avec les écoles des visites de la Mairie et des rencontres avec les élus,

 

  • Favoriser la réussite scolaire en développant des structures de quartier : études surveillées, stages de remises à niveau, organisation de rencontres avec des acteurs de divers secteurs d’activité pour des témoignages de parcours professionnels (carrefour des métiers),

 

  • Favoriser les liens intergénérationnels en créant des partenariats entre jeunes et personnes âgées via l’aide aux devoirs des plus jeunes par les plus âgés, l’aide à l’apprentissage des jeunes par des séniors compétents en échange de services (courses, ménage, repassage etc.) facilitant la vie et le lien entre tous.

 

  • Proposer aux jeunes des stages gratuits de développement personnel et de formation à l’expression et à la communication afin de favoriser leur confiance en eux.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 8
  • #1

    Laure (lundi, 03 février 2014 13:59)

    Voilà au moins quelque chose de concret et qui prend sérieusement en considération lnos enfants, et nos enfants sont l'avenir de notre pays.
    Cordillot nous laisse une ardoise douloureuse et quant à sa politique de l'enfance elle se résume à offrir un nouveau local à la "Jeunesse communiste" financé sur le dos du contribuable.

  • #2

    Aurore (lundi, 03 février 2014 15:55)

    C'est vrai et c'est bien de penser à proposer des stages aux adolescents.

  • #3

    Audrey (mardi, 04 février 2014 09:05)


    Il est certain qu'il y a beaucoup de choses à faire pour nos enfants en particulier au niveau des écoles. Les écoles à qui nous confions nos enfants sont d'une salété inadmissible. Quand on demande aux instits, prof, concierge ou directeur, c'est toujours la même réponse; le nettpyage relève de la mairie; quand à la cantine, n'en parlons pas; c'est infect et je ne comprends pas que nos enfants qui sont en pleine croissance, qui se dépense en permanence, qui ont besoin d'énergie etc... on puisse tolérer de leur donner à manger une nourriture 1) froide 2) pas appétissante.
    A côté de ça; la mairie gaspille l'argent du contribuable locale pour financer des locaux neufs pour les Jeunesses Communistes en plein centre ville.
    Vivement que ça change.

  • #4

    Laurence (mardi, 04 février 2014 10:50)

    Il est certain que cette politique de l'enfance n'a rien à voir avec celles des communistes . Quand on voit ces malheureux enfants qui nous arrivent de Roumanie ou de Bulgarie, on imagine la souffrance qu'ils ont dû endurer sous la dictature communiste dans leur pays....C'est honteux !

  • #5

    Nathalie (mardi, 04 février 2014 17:58)

    Ça fait des années que la SEMGEST donne de la XXXXX à manger à nos enfants, et sert des cocktails et banquets fins à l'équipe Cordillot, le tout en mélangeant allègrement les comptes. Vous ne le saviez pas ? Normal, les décisions et les comptes ne sont jamais rendus publics avec cette bande organisée. Il est temps de corriger tout ça, nous ne voulons plus accepter qu'ils se goinfrent avec l'argent de la cantine.

  • #6

    Slim (mercredi, 05 février 2014 16:40)

    Ce qui serait bien c'est de pouvoir utiliser les terrains de sport, piscine et qu'on soit pas bloquer par les horaires

  • #7

    Paulo (jeudi, 06 février 2014 11:58)

    Quel est l'objectif de création de places en crèche sur la mandature ?

  • #8

    Germain (jeudi, 06 février 2014 14:43)

    Assurer des formations secourisme, hygiène, sécurité etc... Les enfants adorent ce genre de choses, se sentir impliqués et participer.