La pression électorale des derniers jours

À l’heure où les communistes ont déjà bien compris que c’était perdu, même s’ils ne veulent et ne peuvent pas y croire, à 10 jours du 1e tour, la pression et l’intimidation repoussent chaque jour un peu plus les limites de l’acceptable. Comme la « tradition locale » depuis des lustres est, par exemple, de punir tout citoyen qui ne serait pas un fervent défenseur du stalinisme, beaucoup d’habitants ont peur et se taisent. Sauf qu’au bout de 89 ans, dont surtout les 30 dernières années d’une médiocrité affligeante, à bout de nerf, ils commencent à parler.

 

Hier, une jeune retraitée se fait aborder au coin de sa rue par un conseiller municipale et deux collègues, chacun avec la faucille et le marteau comme tatouées sur le front. Après lui avoir présenté leur journal, ils l’invitent à signer le bon de soutien et de leur préciser qu’elle va bien voter pour le maire communiste sortant. Comme elle refuse, ils lui demandent : « Mais pour qui allez-vous voter ? ». Ne souhaitant pas leur indiquer son choix, au nom de la liberté de penser, le ton devient beaucoup plus ferme et elle est sommée de venir partager une paella samedi prochain. Une paella de quartier « improvisée », comme uniquement lors de chaque dernier weekend avant une élection, qui n’a absolument rien à voir avec la campagne électorale des staliniens mais qui devrait figurer dans leur compte de campagne, tout de même.

 

Nous vivons les derniers soubresauts du stalinisme Villejuifois…..

 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Mathilde (vendredi, 14 mars 2014 17:01)

    Il ne s'agit pas de pression mais d'agressions délibérées à l'encontre des personnes fragiles en particulier les personnes agées. En plus certains de ces militants communistes se comportent comme des voyous. L'autre jour au marché, j'ai été effrayée d'entendre quelqu'un qui hurlait à l'encontre d'un citoyen "à mort la bourgeoisie" . En me retournant, je n'ai pu que constater qu'il s'agissait de l'ajoint au maire qui vociferait ainsi. Cela fait peur.

  • #2

    maryse (samedi, 15 mars 2014 00:37)

    d'accord avec mathilde, ce que relate JF HAREL est exacte car c'est une de mes voisine habitante des Hautes Bruyères qui est venue m'en parler, ce n'est pas une personne agée, ni défavorisée, juste une citoyenne choquée qu'on lui impose de voter CORDILLOT, en prime un repas,(paëlla) de qui se moque t'on !!!! STOP, nous voulons tous un changement alors votons pour celui qui sera nous faire retrouver la joie de vivre dans ce village d'antan, plus de béton, Oui au commerce, Oui charcuterie, Oui boucherie, Oui poissonnier. Oui vivre ensemble avec HAREL et son équipe, nous sommes à l'ère nouveau pour Villejuif ne laissons plus berner par ces staliniens. Merci à tous pour vos participations.

  • #3

    maryse (samedi, 15 mars 2014 01:03)

    aujourd'hui le 14 mars encore agresssion verbale de la part des cocos devant monoprix, ils veulent garder cette municipalité de magouilles, de passe droit. Nous n'en voulons plus, nous le dénonçons par nos actions franches et sans fausses promesses.

  • #4

    JULIETTE (samedi, 15 mars 2014 20:49)

    Aujourd'hui les gens du PCF se sont montrés très agressifs sur le marché du centre ville, ils ne respectent personne et surtout pas ceux qui ne sont pas d'accord avec eux, ils sentent la fin et sont prêts à tout pour s'accrocher à leurs morceaux de gras, ils ne l'ont pas assez dégusté, ils leur en faut toujours plus ! Vivement qu'une équipe honnête vienne faire le ménage dans ce merdier immonde ! L'équipe Harel est la seule équipe qui tienne la route ! Votez Harel pour que la vie change à Villejuif !