CHARLIE LE BARDO

Nous ne publions ce message qu’au lendemain des élections départementales car nous combattons la récupération politicienne locale, indécente et irrespectueuse.



Nous sommes CHARLIE LE BARDO

 

Suite au massacre perpétré au musée du Bardo de Tunis le 18 mars, comme tous les Charlie, nos pensées vont aux victimes ainsi qu’à leur famille.

À nos concitoyens de la communauté tunisienne de Villejuif, nous leur exprimons notre totale solidarité dans cette douloureuse épreuve.


Ce terrible évènement nous rappelle le très lourd tribut que paye ce petit pays dans sa lutte contre la terreur djihadiste et son obscurantisme : à ce jour plus de 80 membres des forces de l’ordre ont payé de leur vie sans compter que le 7 janvier dernier à Paris, 3 natifs de Tunis, George Wolinski (80 ans), Elsa Cayat (54 ans) et Yoav Hattab (21 ans) tombaient sous les balles des terroristes (attentats Charlie Hebdo et Vincennes).


Nous sommes au côté de ce courageux peuple tunisien qui, jour après jour, mène son combat pour imposer sa liberté si chèrement arrachée à la dictature et asseoir un État démocratique.

 

Ferid Belhassine

Colistier de mars 2014,

Ex-futur suppléant de J-F Harel

pour ces élections départementales 2015

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Héloïse (mardi, 31 mars 2015 16:23)

    Merci pour cet article paru un peu tard. Mais élections obligeaient! Quant à la récupération politicienne, d'autres s'en sont chargés!