Les composantes du programme

Je propose les thèmes de différentes réformes qui seront développées sous forme de liens ouverts ou de textes de présentation au fur et à mesure de la campagne de ces élections législatives 2012.

 

Il s’agit ici d’oser considérer que notre pays ne peut plus supporter des réformes partielles ou trop tardives, donc obsolètes, pour réellement se transformer, vivre avec son temps voir être enfin et le plus souvent possible en avance sur son temps.

 

Aujourd’hui la complexité des enjeux comme des structures toutes imbriquées font que la moindre réforme déstabilise plus qu'elle n’enrichie notre société.

 

C’est pourquoi, même si cela n’est pas « électoralement correct », il nous parait plus opportun de considérer vers quoi nous devons tendre comme objectif de société. Ce ne sera qu'à partir de ce moment-là que nous pourrons mettre en œuvre des réformes qui considèrent tous les « dommages collatéraux » de chacune afin d’optimiser l’ensemble pour atteindre le but.

 

Voici donc quelques axes et sujets de réformes qui peuvent, individuellement, sembler absurdes ou impossibles, mais qui, pris dans leur ensemble, permettent d'édifier un système durable, juste et responsable pour une France nouvelle.

 

 

Les réformes proposées :


I – Réformes politiques

  • Les réformes constitutionnelles pour une VIe République :

               - du mandat présidentiel

               - de la composition du Gouvernement

               - des sondages politiques

               - du statut des élus

               - du nombre d’élus de nos collectivités territoriales et Assemblées

               - de la responsabilité et de la représentativité des élus

               - du cumul des mandats

               - du mode de scrutin

               - du financement des partis politiques

               - pour combattre la perte de légitimité des élus

 

II – Réformes de l’État

  • Retour progressif à un équilibre constant et durable des comptes de l’État
  • Redonner à l'Éducation Nationale son nom d’origine : l'Instruction Nationale
  • Réduction des échelons Administratifs
  • Combattre les dérives de l’État et des budgets de notre Administratio
  • Réduire et faciliter les procédures Administratives
  • Réduire les Commissions et les corps administratifs

 

III – Réformes Sociales

  • Plus d’enfants pour la Nation Française
  • La parité homme-femme au travail et au pouvoir
  • Aider les mères de famille sans emploi par un vrai statut avec salaire et retraite
  • Légiférer sur les partenaires sociaux
  • Rédiger un nouveau Code du Travail en même temps qu’un nouveau Code du Commerce
  • Les retraites pour tous
  • La sécurité sociale
  • Création du Capital Sécu
  • Revoir l’indemnisation des chômeurs pour un retour à l'emploi
  • Adapter les Conventions Collectives à notre époque
  • Contrôler les organismes paritaires
  • Favoriser les logements sociaux en fonction des territoires
  • Favoriser une politique pour une réelle insertion des handicapés
  • Une vraie prise en charge des victimes des pédophiles
  • Suppression de la période de prescription pour les agressions sexuelles sur les mineurs et les femmes

 

IV – Réformes Structurelles

  • La justice : personne au-dessus des lois
  • La nationalité française en faveur de l'intégration durable
  • Des repères pour les jeunes avec le service civique
  • L'arrêt des monopoles et des blocages administratifs
  • La mise en place d'un réseau européen des Communes
  • La réorganisation de l’intercommunalité
  • Développement des exportations
  • Développement de l'Intelligence économique pour tous les dirigeants d’entreprises,
  • L'accès à la formation permanente pour tous

 

V – Réformes Économiques et fiscales

  • La modification du mode de calcul du PIB et la mise en place d’un BIB
  • La réduction du déficit public
  • La réforme de la fiscalité
  • La responsabilité individuelle face au collectif
  • Mise en place du délit « d'abus de bien public »
  • Suppression de l’ISF
  • Transformation de l’impôt sur les sociétés
  • Reconsidération du mode d’attribution des subventions
  • Assurer la pérennité de la monnaie fiduciaire
  • Privatisation et nationalisation
  • Pour une France d’entrepreneurs
  • Notre patrimoine : nos entreprises
  • Statuts des patrons-gérants d’entreprises
  • Délai de règlement aux entrepreneurs individuels
  • La gestion de l’eau et l'usage des énergies renouvelables

 

Profession de foi

Vous souhaitez en débattre ? Contactez-moi via le formulaire ci-dessous.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.