Notre programme pour Villejuif

Découvrez dans cette page le programme de Vivre à Villejuif. 

Chère Villejuifoise, cher Villejuifois,

 

Considérant les atouts et le potentiel important et inexploité de notre commune, la difficile situation économique et probablement durable de notre pays, l’individualisme favorisé par notre société actuelle et les capacités de chacun bridées par ses propres inquiétudes, il est urgent de nous rassembler dans un objectif commun : notre devenir dans un monde meilleur.

C’est pourquoi notre projet politique s’inscrit dans la dimension de notre village. Il se veut fraternel, innovant, créatif, dynamique, enthousiasmant et il doit impliquer tous les habitants.

S’il y a des règles et des lois, il y a d’abord des êtres humains et, grâce à leurs relations au sein des groupes que sont leurs rues, leurs quartiers, leurs associations, leur ville, ils doivent chaque jour pouvoir être individuellement plus autonomes, plus confiants et plus forts, donc plus épanouis !

Villejuif doit être une pépinière exemplaire de talents dans de nombreux domaines pour construire notre société du XXIe siècle.

Voilà notre vision et notre ambition !

 

Jean-François HAREL

TOUT LE PROGRAMME

MARS 2014 LA DÉMOCRATIE, LA TRANSPARENCE ET LA RESPONSABILITÉ

« La responsabilité issue du suffrage universel confie un pouvoir temporaire à une assemblée d’élus qui n’a que des devoirs ! »

 

Objectif : rendre la démocratie locale réellement transparente et inscrire la ville dans une démarche d’élaboration participative des politiques entre la municipalité et ses habitants.

 

Changer pour la Transparence

• Chaque mois, le Maire et des conseillers municipaux recevront en séance plénière ouverte tous les habitants pour aborder tout leurs sujets de préoccupation.

• Animer des conseils de quartier ouverts ayant pour but de recenser et traiter tous les problèmes relevant de l’intérêt général au sein d’une zone prédéfinie.

• Assurer un accès en ligne aux informations municipales afin que les Villejuifois soient préalablement tenus informés des mesures envisagées par la municipalité.

• Retransmettre intégralement les séances du conseil municipal sur Internet.

 

Démocratie Participative

• Mettre en place ponctuellement des forums de citoyens, chargés d’étudier des questions d’intérêt commun et de rendre un avis aux élus, préalablement à la prise de décision.

• Créer une Assemblée Municipale issue d’un tirage au sort, parmi des citoyens volontaires de la commune, renouvelée tous les 12 mois, pour travailler les dossiers d’avenir.

• Avec la participation des Villejuifoises et des Villejuifois, afin de redonner tout son sens au groupe, rédiger la Déclaration des Devoirs de l’Homme et du Citoyen de Villejuif.

 

Tous ensemble vivre à Villejuif 2014 - 2020: ce que nous allons faire

LES FINANCES ET LA FISCALITÉ

Objectif : assainir les comptes de la ville et pratiquer une politique fiscale raisonnable, dans la moyenne d’imposition des villes comparables.

Une rigueur objective

• Réaliser un audit immédiat, indépendant et transparent, en s’appuyant sur le rapport de la Chambre Régionale des Comptes de janvier 2012, pour avoir une situation réelle des comptes de la ville.

• Dénoncer les gaspillages et l’opacité du passé pour ainsi dégager des fonds disponibles pour de nouvelles initiatives.

• Développer l’activité économique de la ville par des mesures fiscales incitatives.

• Maîtriser l’endettement de la ville qui représente aujourd’hui plus de 2 000 € par habitant.

• Reconsidérer la politique de sous-traitance dans l’intérêt des entreprises locales et des habitants.

 

 

LE DYNAMISME ÉCONOMIQUE

Objectif : redynamiser le commerce de proximité et l’activité économique de la ville afin d’acroître les ressources locales, stimuler l’emploi et renforcer l’attractivité de Villejuif

Accueillir, promouvoir et faire travailler

• Favoriser le développement et l’implantation de commerces de proximité dans tous les quartiers de la ville, à travers une politique fiscale avantageuse (Zone de Fiscalité Urbaine), des facilités de stationnement, et une attention réactive des services municipaux.

• Fonder une vraie pépinière d’entreprises, sans distinction d’activité.

• Mettre en place deux foires annuelles au printemps et à l’automne, où les artisans et commerçants de la commune pourrons exposer leurs produits et services.

• Soutenir concrètement les commerçants et les entreprises qui subissent des baisses significatives de leur chiffre d’affaires pour cause de « travaux sur la voie publique », pour le bien de tous.

• Offrir la possibilité de souscrire à une Mutuelle « sur mesure » réservée aux habitants de notre ville ! Puis décliner cette approche de conditions mutualisées pour tous les autres besoins des habitants.

 

 

LA PRÉVENTION ET LA SÉCURITÉ

Objectif : assurer une meilleure sécurité pour tous les habitants de Villejuif.

 

Un devoir de tranquillité

• Créer une vraie police municipale de proximité attentive et respectueuse, avec des affectations par quartier.

• Étudier les possibilités de mise en place d’un réseau de caméras de vidéo-surveillance sur les zones de grande densité de fréquentation et dans les rues, selon l’accord préalable des riverains.

• Développer un « réseau citoyen » de médiation au sein de tous les quartiers de la ville, afin de garantir de meilleures relations de voisinage, hors de toute considération idéologique et religieuse.

• Mettre en place un service accessible pour tous les habitants par l’intermédaire d’une application sur les téléphones mobiles pour signaler facilement directement aux services techniques toute dégradation sur la voie publique, qui devra être réparée et nettoyée sous 72h !

 

 

L’URBANISME, LES TRANSPORTS ET LE LOGEMENT

Objectif : entreprendre un projet global de réhabilitation, de recyclage et de rénovation urbaine, pour faire de Villejuif une ville où il fait bon vivre.

 

Pour une ville agréable à vivre à chaque coin de rue

• Instaurer une nouvelle politique de logement en développant les logements moyenne et haute gamme et limiter la construction de nouveaux logements sociaux, afin de garantir une véritable mixité sociale à venir. Les logements sociaux existants seront réhabilités et désenclavés.

• Mettre en place une vraie coopération permanente entre la commune et les différents acteurs du logement à Villejuif, en créant un comité municipal réunissant régulièrement les élus, tous les bailleurs sociaux et un comité avec tous les gardiens d’immeubles.

• Respecter, rénover et entretenir avec un zèle quotidien les espaces publics.

• Faciliter les conditions de stationnement en offrant aux Villejuifois de bénéficier de 30 minutes de stationnement gratuit dans le centre ville et en créant de nouveaux parkings pour les voitures et les deux-roues, par exemple sur le terrain Mareine.

• Développer un service de navettes municipales de 10 à 20 places, nombreuses et régulières opérant tôt le matin et tard le soir.

• Aménager les nouvelles zones (ZAC Aragon, Campus Grand Parc) avec des limites de niveau de bâtiments, de manière à y laisser ou intégrer le plus d’espaces verts possible avec des zones de circulation douce, en concertation permanente avec tous les riverains.

• Revoir le plan de circulation de la ville et optimiser l’éclairage publique.

 

 

L’ENFANCE, LA JEUNESSE ET L’ÉDUCATION

Objectif : mettre tout en œuvre pour favoriser l’épanouissement des jeunes, leur instruction, leur éducation, la conduite de projets individuels et le lien intergénérationnel.

 

Petite Enfance

• Renforcer et diversifier les modes d’accueil des jeunes enfants sur des plages horaires étendues, en instaurant des partenariats public-privé ou en ouvrant une régie municipale.

 

Scolarité

• Mettre en place une meilleure formation du personnel chargé d’accueillir les enfants sur le temps périscolaire, pour en faire de véritables éducateurs et pédagogues.

• Favoriser la réussite scolaire en développant au sein des structures de quartier des stages de remise à niveau ou formations en français, math, anglais, informatique...

• Développer les possibilités de cours de théâtre, de l’école primaire au BAC. Le théâtre permet d’appréhender son être, donc d’apprendre à « contrôler » ses émotions tout en développant la confiance en soi...

• Déployer tous les moyens nécessaires à l’identification des enfants dyslexiques, hyperactifs, malentendants, daltoniens, précosses, etc. afin de leur permettre d’avoir un parcours scolaire approprié plutôt que d’être rejetés au fond de leur classe.

 

Étudiants et Jeunes Actifs

• Accorder à tous les jeunes de 16 à 25 ans une aide au permis de 600 € en contrepartie de 50-70 heures d’activités d’intérêt général (aide aux devoirs, association caritative, aide aux personnes âgées…). Cette aide bénéficiera à tous les jeunes sans exception, contrairement au dispositif actuel.

• Soutenir l’emploi des jeunes en développant l’offre d’emplois saisonniers et de contrats d’apprentissage au sein de la municipalité et en coopération avec les entreprises et commerçants de la commune.

• Développer l’offre de stages de développement personnel, d’expression et de communication.

• Soutien à la création, à son installation à Villejuif et au développement jusqu’à sa phase d’autonomie de la première « Académie des Hautes Études en Analyse Comportementale et en Profilage ».

 

 

LA SANTÉ

Objectif : favoriser la prévention dans le domaine de la santé à tous les âges de la vie.

« La promotion de la santé a pour but de donner aux individus davantage de maîtrise de leur propre santé et davantage de moyens de l’améliorer » (Charte d’Ottawa, OMS, 1986).

 

Diagnostic partagé

• Mettre en place des groupes de travail pour réaliser un véritable diagnostic de la santé à Villejuif (santé des enfants et des jeunes, santé et environnement, santé des seniors, accès à la santé, souffrance psycho-sociale).

 

Orientation générale

• Favoriser la prévention et le mieux-être des habitants de Villejuif et surtout leur donner les moyens et les outils nécessaires pour pouvoir faire des choix éclairés, dans tous les domaines de la santé et à tous les âges de la vie.

• Favoriser la construction d’un institut pour les sourds et malentendants.

 

 

LA FRATERNITÉ

Objectif : assurer aux Villejuifois le développement d’une véritable fraternité.

 

Fraternité

• Maintenir et amplifier les dispositifs d’aide à la personne en matière d’assistance et de soins à domicile afin de lutter contre l’isolement, particulièrement pour les seniors et jeunes mères.

• Favoriser le lien intergénérationnel en mettant en place des partenariats entre jeunes et personnes âgées. En échange d’une aide aux devoirs apportée par la personne âgée, le jeune donne quelques heures de son temps.

• Créer une cuisine qui servira la semaine de restaurant d’application pour des jeunes en apprentissage et de base pour une association distribuant des repas chauds le weekend.

• Organiser dans tous les quartiers la fête des voisins, avec un soutien logistique des services municipaux.

 

Une ouverture sur le monde

• Dynamiser la coopération décentralisée existante et créer de nouveaux liens de jumelage avec une commune dans chacun des autres pays de l’Union Européenne et sur les autres continents.

 

 

L’ÉCOLOGIE ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Objectif : agir pour une ville plus propre, réduire notre empreinte écologique et construire en pensant à l’environnement que nous laisserons aux générations futures...

 

Une Ville Durable

• Développer l’agriculture urbaine sur les terrains dits « des Maraîchers » et autres, représentant un total de 5 hectares. Utiliser les friches et les anciens vergers pour implanter des jardins partagés, une ferme pédagogique, une agriculture maraîchère.

• Assurer une meilleure information concernant les aides nationales et européenne en matière de développement durable, telles que le Crédit d’Impôts Développement Durable (CIDD) et l’Éco-Prêt à Taux Zéro (Eco-PTZ).

 

Une Gestion Écologique

• Rendre systématique le tri des déchets à l’école et dans les services municipaux, favoriser les actions d’éducation à un mode de vie plus durable.

• Garantir une gestion et un entretien écologiques des espaces verts.

• Mettre en place un Service d’Action Rapide de la Propreté Municipale (SARP) pour résoudre les problèmes d’épaves de véhicules, de dépôts sauvages et de déjections canines.

 

 

LA CULTURE ET LES SPORTS

Objectif : assurer un accès élargi aux loisirs culturels et sportifs.

 

Souplesse et dynamisme

• Étudier les horaires des services municipaux, et éventuellement les reconsidérer après concertation avec le personnel municipale et les habitants.

• Soutenir le rayonnement culturel de la ville en encourageant la tenue d’événements sportifs régionaux et nationaux au sein de nos infrastructures.

• Encourager la créativité des Villejuifois en organisant des concours de peinture, de graff ou de musique, et en offrant aux vainqueurs un espace d’expression dans la ville (mur, grille de magasin, scène municipale) ou des heures dans un studio d’enregistrement.

Paroles de Villejuifois

« Avec Harel, ce sera parole tenue : c’est un bosseur infatigable »

« Harel démontre avec énergie sa capacité de développer l’avenir de Villejuif »

« J’ai toujours été de gauche, etaujourd’hui c’est avec Harel »

« Ce type est humain et attentif aux besoins des gens »

« Enfin, j’ai de l’espoir pour ma ville, et les cités »

« Harel ! il a une totale connaissance du terrain et des dossiers »

« L’expérience d’élu, la proximité et les compétences ! M. Harel saura porter toute l’ambition dont Villejuif a besoin »

Le 23 mars 2014, dès le 1er tour de l’élection municipale,

Votez Tous ensemble Vivre à Villejuif

avec Jean-François HAREL

 

L’expérience d’élu et la connaissance des dossiers ne s’improvisent pas.

 

Pour conduire le destin de notre municipalité dès mars 2014, l’expérience de Françoise VINCELET et Jean-François HAREL repose sur un engagement local depuis 1995. élus au conseil municipal de Villejuif et à la Communauté d’Agglomération du Val-de-Bièvre (CAVB), ils siègent comme membres :

- de la Commission d’appel d’offres ville et celle de la CAVB,

- de la 1ère Commission des finances ville et celle de la CAVB,

- du Conseil d’Administration de l’OPH de Villejuif,

- de la Commission Technique Paritaire (qui suit la gestion des ressources humaines de notre municipalité),

- de la Caisse Centrale d’Activités Sociales,

- du Comité d’Hygiène et de Sécurité,

- de la Commission santé, solidarité, insertion et prévention,

petite enfance,

- de la Commission accessibilité,

- de la Commission aide et projet de soutien aux jeunes,

- du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance,

- de la Commission des marchés forains,

- de la Commission des sports,

 

Jean-François HAREL est également le président du groupe des élus de l’opposition au conseil de la CAVB.

 

Tout ceci leur permet de mesurer aussi bien le potentiel important et inexploité de notre ville que les dérives actuelles, le gâchis et le clientélisme ahurissant entretenu par la majorité municipale actuelle.

Découvrez le programme dans notre journal

Version du journal à télécharger
Journal de campagne Vivre à Villejuif_ n
Document Adobe Acrobat 1.6 MB

Cliquez sur les images pour les agrandir

Journal de campagne n°3_p1
Journal de campagne n°3_p1
Journal de campagne n°3_p2
Journal de campagne n°3_p2

Journal de campagne n°3_p3
Journal de campagne n°3_p3
Journal de campagne n°3_p4
Journal de campagne n°3_p4

L'aménagement du territoire et le développement économique à Villejuif

État des lieux :

• Parmi les départements de Paris – Petite Couronne, le Val-de-Marne est celui où le nombre de professionnels qui s’installent est le plus faible. Et le nombre d’habitants qui le quitte est supérieur au nombre de ceux qui y viennent. Ce qui veut dire que la Petite Couronne côté Val-de-Marne est une zone dortoir qui produit des foyers de précarité.

• Notre ville abrite environ 40% de logements sociaux avec plus de 8 000 logements gérés par plus de 15 bailleurs sociaux (dont l’Office Public de l’Habitat de Villejuif pour 1 300 logements). Les constructions sont presque exclusivement destinées au logement social, au détriment de l'activité économique : le rapport m² d'activité sur m² de logement est de 1 pour 13 à Villejuif alors que la moyenne des 7 communes de l’agglomération du Val de Bièvre est de 1 pour 2,1. Cela signifie que Villejuif est une ville d’habitat avant d’être une ville de dynamisme économique.

Or, c’est du dynamisme économique qu’une ville tire des moyens budgétaires pour que vivent bien tous ses habitants.

Villejuif a un niveau d’imposition parmi les plus élevés : 7e taxe foncière et 9e taxe d’habitation sur les 47 communes du département.

• En plus d’avoir des taxes très élevées, Villejuif est la 5e ville la plus endettée sur les 50 villes d’Ile-de-France de plus de 50000 habitants (voir article sur les finances).

Il est temps d’en finir avec le rôle de banlieue dortoir et de foyer de précarité. Il faut mettre fin aux choix calamiteux et au clientélisme dans lequel nous a enfermés la municipalité communo-socialiste depuis tant d’années. Il faut développer l’attractivité de nos territoires pour faire venir les entreprises et favoriser l’épanouissement et le développement de nos quartiers.

Notre vision de l’avenir à Villejuif à partir de mars 2014 :

Révision complète du Plan Local d’Urbanisme, (densification mesurée, hauteur limitée, orientations esthétiques, véritable consultation des riverains avant tout projet, etc).

Densification raisonnée des abords de la RD7, (tenir compte de l’intérêt des riverains du quartier et ne pas le sacrifier pour des objectifs uniquement financiers).

Fin du bétonnage de la ville, (privilégier la qualité esthétique et l’environnement bien plus que la rentabilité financière du foncier afin de favoriser la qualité du cadre de vie, avant tout).

Repenser l’aménagement de la ZAC Campus Grand Parc, (répartition du nombre et type de qualité de logements, projets d’écoles, crèches, complexes de sports et espaces verts, implantations d’entreprises et sites de recherche).

Repenser l’aménagement de la ZAC Aragon, (concertation ouverte et transparente pour construire ensemble l’aménagement de ce carrefour très dense en matière de transports collectifs et individuels - métro, tramway, bus, véhicules individuels).

• Développement d’espaces d’accueil pour les PME-PMI, TPE et artisans,

Maintien et développement des commerces du centre-ville et de chaque quartier avec de plus grandes facilités de circulation et de stationnement (lire la contribution d’une commerçante sur notre site).

• Exigence permanente d’une qualité d’entretien de tous les espaces de logements sociaux en collaboration étroite avec les bailleurs sociaux, (espaces communs intérieurs & tous les espaces communs extérieurs et jardins).

Création d’un comité transversal pour réunir au minimum 3 fois par an tous les responsables de secteur des bailleurs sociaux afin d’harmoniser le suivi. Pour valoriser et renforcer leurs actions, organisation de 2 réunions annuelles de tous les gardiens d’immeubles sur notre commune.

• Pour les résidences qui le souhaitent, concours de décoration de façades d’immeubles suivi d’un choix par les résidents et leurs riverains…

• Favoriser la réussite scolaire et l’accès à l’emploi par des opportunités de sessions régulières de formation, d’apprentissage, de développement et, par exemple, ouverture d’écoles de formation artisanale dispensée par des volontaires professionnels et des retraités, comme une formation de vendeur, etc.

 

Pourquoi sommes-nous très confiants : d’abord, parce que l’abolition du communisme municipal en mars 2014 va immédiatement et naturellement libérer notre ville et révéler ses réelles opportunités. Ensuite parce qu’il est bien plus facile de développer l’activité économique d’une commune quand on a l’expérience du secteur privé, comme la grande majorité des candidats de la liste Vivre à Villejuif, plutôt que lorsque l’on est un spectateur au service d’une idéologie à la base de laquelle l’entrepreneur est juste un « exploiteur nanti». Enfin parce que Villejuif dispose de nombreux atouts inexploités qui ne demandent qu’à s’épanouir pour le bien de toute la population.

 

Les promesses de développement urbain et économique formulées par l’actuelle majorité municipale communo-socaliste, purement électoralistes, ne sont pas seulement ridicules, elles résonnent comme un véritable constat d’échec. Pourquoi ne l’ont-ils pas fait avant ? Ils sont là depuis 89 ans et ensemble aux commandes de la ville depuis 40 ans ! Pourquoi feraient-ils mieux demain ce qu’ils n’ont pas su ni voulu faire hier ?

 

 

Pour notre liste Vivre à Villejuif, favoriser l’emploi, c’est avant tout offrir de meilleures conditions, dans tous les sens du terme, pour les entrepreneurs afin qu’ils puissent y développer leurs activités et ainsi embaucher des collaborateurs villejuifois.

La réalité des finances de la ville

Quand la majorité municipale nous chante à chaque conseil municipal « tout va très bien Madame la Marquise… », la réalité est bien plus inquiétante :

 

À Villejuif,

les impôts locaux sont plus élevés de 16,44% par rapport à des communes françaises comparables et ont augmenté de 42% entre 2000 et 2011 alors que durant la même période dans les communes similaires ce taux n’a progressé que de 27,11% !

• le taux de la taxe d’habitation est plus élevé de 8,77% par rapport aux communes similaires.

le taux de la taxe foncière du non bâti a progressé de 14,77% entre 2000 et 2011 alors que durant la même période dans les communes françaises similaires ce taux n’a augmenté que de 2,35% !

• le montant de la dette de la ville correspond à 135% de ses revenus. Cela signifie que la dette de la ville lui coûte plus que ne lui permettent ses revenus. La dette représente plus de 2 000 € par habitant, soit environ 8 000 € par foyer composé d’un couple avec 2 enfants. Ramenée au nombre d’habitants la dette est plus élevée de 71,15% par rapport aux communes similaires ! Et ceci sans compter le montant de l’emprunt et la dette de la communauté d’agglomération du Val-de-Bièvre qui est de 14,5 millions d’euro.

• Si les recettes de fonctionnement ont augmenté de 2,30% de 2012 à 2013, les dépenses de fonctionnement ont, pour leur part, augmenté de 5,20%, creusant encore le déficit.

 

Ce constat affligeant d’irresponsabilité financière et de fuite en avant nous impose d’y mettre fin en mars 2014 en toute responsabilité collective. C’est même un devoir vis à vis de nos descendants et successeurs. Dès que le suffrage universel nous aura confié la responsabilité de conduire notre commune pour un mandat, nous réaliserons un audit initial sur l’état réel des finances de Villejuif. Si nous pouvons aisément nous engager à une meilleure gestion des dépenses et à une optimisation des ressources, sans augmentation des taux d’imposition, en toute transparence et en toute objectivité, personne ne pourra baisser les impôts avant de connaître la situation exacte des finances de la ville et d’avoir fait un assainissement de la situation. Toute autre promesse électorale serait un mensonge grossier, irrespectueux de l’électeur et une insulte aux suffrages sollicités.

 

 

Nous sommes prêts à assumer ce chantier passionnant avec toutes les bonnes volontés qui composent et continuent de rejoindre notre mouvement Vivre à Villejuif afin d’offrir l’alternance démocratique devenue salutaire autant qu’indispensable pour notre ville.

L'écologie : un projet d'avenir

Trois membres du groupe Vivre à Villejuif étaient avec Jean-François Harel à l’Assemblée Nationale le vendredi 13 décembre dernier, pour participer à l’atelier « l’Écologie : un projet d’avenir » organisé et animé par Bertrand Pancher, député de la Meuse, responsable du Pôle écologie de l’UDI.

« L’écologie concerne tout le monde et aucun groupe ne peut revendiquer d’en être le propriétaire exclusif. » a notamment rappelé Jean-Louis Borloo. Car l’écologie ne peut se limiter à un parti, c’est une éducation.

 

Vivre à Villejuif signera la «Charte Territoire et Communes Durables» de l’UDI où chacun, de l’individu à la collectivité, doit devenir un acteur responsable au quotidien. Nous diffuserons courant janvier 2014 sur notre site tous les aspects de cette Charte et les moyens à mettre en œuvre pour sa réalisation. Beaucoup d’informations sont déjà en ligne sur www.parti-udi.fr.

 

 

Nous serons très attentifs à la qualité et à la convivialité permanente des espaces verts publics. Pour une meilleure gestion de nos déchets, nous veillerons à l’installation de composteurs dans tous les immeubles et à en faire la promotion dans les zones pavillonnaires. Nous favoriserons les actions d’éducation à un mode de vie plus durable afin d’accompagner la transformation de nos actes quotidiens en naturel éco-acteur responsable.


Pour aller plus loin, le blog de l'UDI dédié à l'écologie 

La sécurité publique pour Vivre à Villejuif

• Mise en place progressive d’une vraie police municipale en étroite liaison avec les services de la police et la gendarmerie nationale,

 

• Dès septembre 2014, après une analyse du territoire par un des meilleurs experts Français, mise en place d’un réseau de caméras de sécurité et de synchronisation des feux de circulation selon la densité du trafic et de nombreux autres bénéfices, bien au-delà des aspects de sécurité…

 

• Mise en place d’un service accessible pour tous les habitants par une application sur les téléphones mobiles pour facilement signaler directement aux services techniques toute dégradation sur la voie publique qui devra être réparée et nettoyée sous 72h !

Le journal de campagne, Tous ensemble vivre à Villejuif n°2
A télécharger ici
Journal n2 Vivre à Villejuif.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Vous souhaitez en parler ? Contactez-nous via le formulaire ci-dessous.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.